octobre 22, 2020

L’entame de la préparation d’intersaison retardée

Le nouvel entraîneur du MC Oran, Bernard Casoni, a été dans l’obligation de retarder le coup d’envoi de la préparation d’intersaison, pour des « raisons organisationnelles », a annoncé le club oranais ce mardi.Depuis dimanche à Oran, qu’il a ralliée après une semaine de confinement sanitaire à Alger, le technicien français s’est réuni lundi avec le président du MCO, Tayeb Mahiaoui, en poste depuis août dernier, pour arrêter le programme de préparation des « Hamraoua », a-t-on précisé de même source. Ledit programme comporte, entre autres, un premier stage à effectuer à Mostaganem ou Tlemcen, a-t-on fait savoir. Mais avant cela, il appartient au nouveau coach de la formation phare de la capitale de l’Ouest du pays de se fixer sur l’effectif qui sera appelé à défendre les couleurs du club la saison prochaine, dont le coup d’envoi est prévu pour le 20 novembre. Ne disposant que de 27 licences, Casoni, qui a eu deux passages au MC Alger, sera dans l’obligation de dégraisser son effectif composé jusque-là de 30 éléments, dont 15 recrutés cet été.A ce propos, le coach français n’a pas encore voulu s’exprimer, préférant voir à l’œuvre l’effectif mis à sa disposition avant de trancher les noms des joueurs devant quitter le navire. Dans le même registre, l’ancien défenseur international français a fait signer un jeune défenseur ivoirien au nom de Landry Houssou. Agé de 20 ans, il bénéficiera néanmoins d’une licence espoir, ce qui constitue un souci de moins pour la direction du club dans la distribution des licences réservées à l’équipe première. Ayant aussi émis le vœu de faire venir un autre joueur étranger, en l’occurrence le Guinéen Bangoura, Casoni a fini par se raviser, informe-t-on encore de même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *