Les slogans scandés lors du Hirak confirment l’attachement des Algériens à leur histoire

Le ministre des Affaires religieuses et des
Wakfs, Youcef Belmahdi, a affirmé samedi à Alger que les slogans scandés
par les Algériens, lors du Hirak, étaient “une confirmation de leur
attachement à leu histoire et à leur patrie”.
“Les slogans, puisés de la Glorieuse guerre de libération et de la
Déclaration de Novembre, scandés par le peuple algérien, le 22 février
2019, dans des manifestations pacifiques ont confirmé à tous que les
Algériens demeurent attachés à leur histoire et leur patrie, et n’ont en
nullement dévié”, a précisé le ministre dans une déclaration à Dar el
Coran, à la veille du deuxième anniversaire du Hirak populaire.
“Ceux qui sont sortis le 22 février “n’ont jamais dévié de l’Algérie,
qu’ils ont voulu République démocratique fondée sur les principes et
valeurs de l’Islam, comme l’ont rêvé nos ancêtres”, a soutenu M. Belmahdi
mettant en avant des slogans “novembristes, inspirés de nos héros et
symboles ainsi que de la Déclaration du 1er Novembre 1954”.
Pour M. Belmahdi, cette Journée “mérite la commémoration car beaucoup
misaient sur la fin de l’Algérie, comme cela avait été le cas lors de la
décennie noire qu’a traversé notre pays”.
A cette occasion, le ministre a exhorté les jeunes à “préserver le Message
des Chouhada, qui se sont sacrifiés pour leur offrir l’indépendance et la
liberté”, saluant également “le rôle des mosquées et des écoles coraniques
dans “la préservation de l’identité de l’Algérie tout au long des siècles”.

“Un rôle que les mosquées continuent à jouer, à travers l’accompagnement
des hautes autorités du pays en toutes circonstances, notamment aujourd’hui
par la sensibilisation à l’impératif de préserver la vie dans le cadre de
la lutte contre la pandémie du Coronavirus”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *