Manifestation “El Bahia en fête” : “Imzad”, “Kayna Samet” et “Sinik” en osmose avec le public oranais

9682c118536e03a00580deeda39e8fcf_XL

Le groupe tergui “Imzad” et les chanteurs “Kayna Samet ” et “Sinik”, venus de France, ont créé, durant la nuit du vendredi à samedi, au théâtre de verdure “Hasni Chekroune” d’Oran, une certaine osmose avec un public oranais avide d’expériences musicales aussi variées qu’originales.

Le groupe “Imzad”, venu de l’extrême sud algérien, qui a ouvert le bal, en interprétant ses meilleures chansons en Tamachak, a séduit le public oranais, très réceptif de ce genre musical authentique. Malgré les instruments modernes utilisés par le groupe – saxophone, batterie et guitares électriques – la musique “tergui” offerte au public n’a rien perdu de ses sonorités spécifiques, de son âme et de son originalité.

L’absence de “l’Imzad”, l’instrument traditionnel de la musique tergui par excellence, n’a affecté en rien la performance des musiciens sur la scène du théâtre de verdure, fortement applaudie par le public.

Il faut noter, d’autre part, que le concert du groupe “Imzad” est l’exemple même de la coopération et d’échange entre musiciens. En effet, le saxophoniste et le batteur du groupe algérois “El Dey”, qui s’était produit la veille sur la même scène, ont accompagné les musiciens targuis. Le saxophoniste, très en phase avec ce genre musical, s’est même permis quelques solos, très réussis d’ailleurs.

Par ailleurs, le reste de la soirée a eu les faveurs du rap, avec la chanteuse “Kayna Samet” et le chanteur “Sinik”, tous deux ayant fait le déplacement de France. Le public, très “in”, s’est montré connaisseur des tubes des deux artistes. Un échange, un lien ferme s’est établi en quelques instants avec les artistes qui ont trouvé dans ce public un écho des plus encourageants.

La performance des deux rappeurs sur la scène du théâtre de v

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *