juillet 5, 2020

Milan AC : La valeur marchande de Bennacer a doublé en six mois

Recruté par le Milan AC l’été dernier en provenance d’Empoli après la relégation de ce dernier en Série B italienne, le milieu de terrain algérien Ismaël Bennacer a vu sa cote doubler après seulement six mois de présence au sein du club lombarde. En effet, acheté à 16 millions d’euros, le joueur de 21 ans vaut désormais 30 millions. C’est du moins ce qu’avance la presse italienne, qui s’attend à ce que la cote du meilleur joueur de la précédente CAN flambe encore au vu des prestations de premier ordre qu’il est en train de fournir au sein de son club. Il faut dire qu’avant de rejoindre la célèbre formation milanaise, le milieu de terrain s’est imposé comme un véritable leader technique des Fennecs sous l’impulsion de Djamel Belmadi.Formé à l’AC Arles-Avignon, Ismaël Bennacer, natif d’Arles, a été lancé dans le grand bain par son club formateur lors de la saison 2014/2015 après deux ans passés avec la CFA. Le coach de l’époque, Victor Zvunka va alors lancer le jeune « Isma », alors âgé de 17 ans avec le groupe professionnel, ça n’empêchera pas le club de goûter à la relégation en National. Mais le jeune crack Algérien s’est démarqué et c’est tout naturellement que les mastodontes Français (OM,OL) se positionnent sur lui tout comme Manchester City et Arsenal…Annoncé comme l’un des plus gros talents de l’Hexagone, tout comme un certain Ousmane Dembélé, Bennacer va quitter son club formateur pour un gros club européen, et c’est Arsenal qui rafle la mise. Si le joueur voulait continuer sa formation en France comme avoué à la Province, c’est bien en Angleterre que le numéro 22 des Fennecs est parti parfaire son éducation. Ismaël Bennacer a choisi Arsenal pour ses racines françaises symbolisé par le coach de l’époque : Arsène Wenger. Le milieu relayeur ne disputera qu’un seul match sous le maillot des Gunners et demandera à être prêté. Parti à 17 ans, il revient à 18 ans à Tours. Une décision qui lui permettra d’attirer l’attention des clubs Italiens et de lui ouvrir les portes de ses trois sélections. Comme la plupart de tous les jeunes français bi-nationaux, le jeune Ismaël avait choisi de porter le maillot bleu pour les sélections U18 et U19. Et comme tous les bi-nationaux, il faut faire un choix à l’approche de la majorité.La France, le Maroc et l’Algérie viennent donc aux renseignements pour connaître les intentions du joueur et son choix s’est bien logiquement tourné vers une sélection algérienne prometteuse. Le Fennec aura disputé 11 matchs sous le maillot des Bleus et aurait pu jouer pour les Lions de l’Atlas, mais le Maroc ne lui proposait que la sélection des Espoirs au contraire de l’Algérie. Le joueur vivra donc sa première sélection avec les Verts en 2016 à l’âge de 18 ans seulement. Le sélectionneur de l’époque, Milovan Rajevac lui offre sa première sélection le 6 septembre 2016 face au Lesotho. Son histoire avec les Fennecs débute donc à sa majorité. Aujourd’hui, tout le monde en Algérie souhaite le voir associé à un certain, Hossam Aouar, la pépite lyonnaise actuellement au centre d’une bataille entre les fédérations algérienne et française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *